Press enter to begin your search
Suivez-nous sur  : facebook-logo-rond-s   twitter

Stress et sommeil ne font pas bon ménage

France Insomnie / Actualités  / Stress et sommeil ne font pas bon ménage

Stress et sommeil ne font pas bon ménage

Neuf Français sur dix se sentent stressés. En effet, les sources de stress dans notre société sont nombreuses : marché du travail incertain, difficultés financières, problèmes familiaux… Plus récemment, les risques d’attentats et les mouvements sociaux se sont ajoutés. D’ailleursen 2017, quatre Français sur dix estimaient que leur stress avait augmenté depuis plusieurs années.

Véritable perturbateur de notre état psychologique et physiologique, le stress a des répercussions directes sur la santé et le sommeil. Il provoque des déséquilibres dans l’organisme, car il perturbe les hormones, les neuromédiateurs, les minéraux comme le magnésium qui participent à notre état de santé.

D’une sensation à un mécanisme physiologique

Le stress est vécu par chacun de nous comme une sensation désagréable, elle se manifeste par de l’irritabilité, de l’énervement ou encore du découragement.

Sur le plan biologique, le stress entraîne un mécanisme physiologique bien connu. En effet, sa signification passe par une réponse de l’organisme pour s’adapter à des agressions. Elle est composée de trois phases : phase d’alarme, de résistance et celle d’épuisement.

La première phase est déclenchée lors d’une situation de menace. L’organisme se « prépare au combat » en sécrétant de l’adrénaline et du cortisol afin de mobiliser les ressources énergétiques nécessaires à la réaction d’adaptation (fuite et éventuellement la lutte). En cas de stress prolongé (phase de résistance), le cortisol s’élève et s’accumule entraînant des perturbations de l’immunité, du métabolisme des sucres et des graisses, des troubles du sommeil et de l’humeur, voire une altération des neurones cérébraux. La dopamine et la sérotonine sont aussi sécrétées pour réguler le stress, mais leurs niveaux vont diminuer dans le temps. Puis, c’est la phase d’épuisement marquée par un taux de sérotonine et de dopamine qui s’effondrent, mais un taux de cortisol encore élevé qui finira par s’écrouler à son tour (burn-out).

Les conséquences du stress sur la santé et le sommeil

En répercutant directement le sommeil, le stress entraîne des troubles du sommeil qui peuvent avoir de nombreuses conséquences, à court comme à long terme sur la santé : prise de poids, diabète, dépression, endormissements au volant ou au travail, baisse de performance, difficultés relationnelles…

À court terme, 54 % des Français pensent que le stress affecte le sommeil. Et à long terme, 8 Français sur 10 sont convaincus que le stress peut avoir des répercussions sur la santé : problèmes de sommeil (70 %), psychologiques (57 %) et cardiaques (51 %).

L’avis de l’expert


Dr Marc Beck, médecin généraliste, phytothérapeute, micronutritionniste

Comment le stress et plus particulièrement le stress sociétal perturbe notre sommeil ?

Dr Marc Beck — Notre vie est faite d’une succession d’événements et la manière dont on les vit fera de ces événements ou pas un stress, source d’anxiété voir même de dépression, dont le premier signe d’appel sera un trouble du sommeil.

D’où vient ce stress ?

Dr Marc Beck — D’abord dans notre vie personnelle : les évènements que l’on doit subir, problèmes professionnels, maladies de proches, divorces, décès, préoccupations familiales (enfants), impôts ; les contraintes que l’on s’impose du fait de son éducation, de ses croyances, « être parfait ». Cela est illustré actuellement par la notion de « la charge mentale ». Le cerveau n’arrête pas de penser à toutes les tâches à réaliser au quotidien pour la gestion du foyer, pour la réussite professionnelle…

Nous ne vivons pas seuls et un facteur déclencheur est le stress dit sociétal.

Les attentats, les mouvements sociaux, les informations basées sur la peur et sur l’émotion génèrent un stress ambiant qui peut être soit responsable d’apparition de troubles du sommeil soit le « stress de trop » dans notre vie personnelle.

Quelle que soit l’origine du stress, l’apparition d’un trouble le sommeil (difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, réveil précoce) ne doit pas être négligé, car il peut être responsable d’anxiété , de dépression, d’obésité, de pathologies cardiométaboliques…

Aujourd’hui, il existe différents moyens et prises en charge pour ne pas se laisser envahir par le stress et les troubles de sommeil. Ces solutions tendent vers une approche individualisée qui peut combiner des moyens médicamenteux et non médicamenteux. »

© À chacun son sommeil

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.